Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Impressons - Sarlat - Périgord Noir - Dordogne

Sarlat Périgord Noir Dordogne : textes, photos, vidéos, sons... Guillem Boyer

Droits de l'homme : différence entre paroles et réalités

Après Sartre, après Foucault, après Deleuze, on pouvait espérer en avoir fini avec l'exploitation des valeurs universelles. Qu'elle soit devenue quotidienne et éhontée représente un cas du symptôme déjà décrit qui consiste à se féliciter pour ce qu'on possède le moins, pour ce qu'on est le moins. La France pays des droits de l'homme, la France terre d'accueil, ces expressions récurrentes n'ont été justifiées qu'à des moments historiques très courts : quelques mois pendant la révolution, quelques semaines pendant la Commune de Paris – dont le ministre du Travail était Léo Frankel, un ouvrier allemand, et qui avait confié à deux immigrés polonais la conduite de ses combattants. Le reste du temps - c'est-à-dire, en somme, presque tout le temps -, les étrangers ont au mieux harcelés et au pire persécutés, le régime de Vichy et le pouvoir actuel étant allés jusqu'à punir sévèrement l'hébergement de ceux qui étaient/sont en situation « irrégulière ».

Eric Hazan LQR La propagande du quotidien 2006 p.72

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article